Archives mensuelles : juin 2014

Nos nouveautés

Quelques nouveautés dans notre offre de service:

– EFECTS dispose désormais de plusieurs Coach certifiés HEC Paris, spécialisés dans l’accompagnement des cadres et équipes dirigeantes des secteurs sanitaire, médico social et social. Accompagnement individualisé, d’équipe ou d’organisation… des réponses personnalisées à vos attentes et vos besoins.

– De nouveaux produits de formation en partenariat avec Direction (S) et le SYNEAS :

– Fin de vie en EHPAD
– Patient traçeur et certification V4
– Analyse des pratiques
— Se reconvertir en dirigeant d’ESMS
– La gestion des risques en ESMS
-. Les relations gouvernance / directions dans le secteur sanitaire et social non lucratif
– …

EFECTS publie prochainement, avec le Groupe Polyhandicap France, une recherche action originale sur le thème: « L’éducation thérapeutique chez la personne polyhandicapée »

Enfin, Philippe GAUDON Présidera la prochaine conférence d’actualités de Direction(S) les 8 et 9 décembre 2014.

Et de nombreuses autres actions internes aux établissements et associations du secteur…

L’autisme dans tous ses états

Voilà plusieurs années que la passion gagne, relative à l’accompagnement et aux soins apportés aux personnes autistes, atteintes de TED ou des plus récents TSA (Troubles du Spectre Autistique), au point qu’on ne sache même plus comment réellement les désigner…

Large spectre en effet…traduction de formes cliniques, d’expressions extrêmement variables au point qu’en dépit des querelles il serait utile, au préalable, de s’entendre sur la question : « De qui parle t-on ? ».

La violence des échanges entre les tenants des deux « pôles ennemis » généralement qualifiés de « Psychanalytiques » et de « comportementalistes » n’a d’équivalent que l’outrance des modèles et autres formes de supposées prises en charges défendues de part et d’autre.

Les uns ont beau jeu feu de faire valoir la culpabilisation dont les parents ont longtemps été victimes, les intrusions, obligations et ruptures de soins, vécues comme autant de violences ajoutées à celle déjà terrible de la révélation du handicap.

Les autres, sûrs de leurs croyances, verront dans l’émergence de ces méthodes éducatives comportementalistes une forme de « cache misère » qui ne règle rien  sinon à satisfaire des désirs pseudo réparateurs qui n’éclairent pas, voire font obstruction, au fond des questions posées…

Non satisfaits des seules joutes verbales et écrites, c’est à l’assaut des lobbys, agences nationales et même tribunaux que nos protagonistes se sont désormais lancés, réduisant au silence les quelques spécialistes emprunts de raison qui eux n’ont plus voix au chapitre…

On sera là troublé par ce qui s’apparente à un véritable « Reflet systémique » au sens de la reproduction dans l’environnement des attributs de la personne autiste elle même : Évitement de la relation – Barrières à la communication – Accès de violence…

L’histoire pourrait ainsi durer, se répéter, chaque « partie » tentant de rallier à son sillage, parfois malheureusement avec succès, tous les alliés ou forces de pression possibles, les ministères, médias, sociétés savantes, « ambassadeurs vedettes »…surenchère !

Une observation pragmatique s’impose toutefois…

Loin de cette bipolarité caricaturale, entre la « pure » cure psychanalytique et le comportementalisme animalier, des pratiques se sont développées, inspirées par d’authentiques « humanistes », patiemment, raisonnablement, dont on semble vouloir ignorer les vertus sinon l’existence même.

Ces pratiques s’appellent : accompagnement éducatif, aides à la communication, balnéothérapie, méthodes TEACCH ; MAKATON ; SNOEZELEN… autant d’approches attentives, patientes et respectueuses de la personne autiste.

Elles sont mises en oeuvre, dans la discrétion des établissements et services médico sociaux, de quelque hôpitaux de jour, par des professionnels qualifiés,  qui se forment et partagent leurs expériences, soutiennent les familles, partagent réussites et doutes…

Mais sans doute ces approches et ces structures ne sont-elles pas suffisamment médiatiques, faussement magiques, pour emporter l’attention et la raison, échapper à ce déferlement catharcique de passion.

Alors, à l’instar de ce que le secteur a déjà connu des « marchands de rêves » dans le domaine de la neuro motricité (méthode DOMAN…), le mercantilisme finira par refluer, les familles feront leur chemin, toujours douloureux et nécessairement long, et puis d’autres causes émergeront, elles aussi lourdes de doutes et d’émotions…

Tentons toutefois de voir dans ce contexte actuel le signe d’une menace, l’éternelle recherche du bouc émissaire, face à ce qui est incompréhensible, douloureux et vécu comme injuste…

 

Philippe GAUDON